Bilan du 6e Stage Rythme et Bien-Etre à Bramans 2015 .

Il s’est achevé le vendredi 17 Juillet.
À 17h, les cours se sont terminés, et après la joyeuse fête de ce même vendredi, chacun est rentré chez soi, le stage était définitivement terminé.
Que dire de cette cuvée 2015?
Qu’elle a été merveilleuse, de par le nombre d’inscrits, de par la qualité des groupes, de par l’engagement et le sérieux de chacun en séance de travail, de par une météo de rêve qui a permis toutes les options… Bref! Tout y était.

Beaucoup d’inscrits:
19 en rythme avec la répartition suivante:
– 14 personnes en niveau 1, et 7 personnes en niveau 2 (2 personnes suivant les deux groupes).

Et pour les massages:
– 11 personnes inscrites pour un suivi sur la semaine, et plusieurs autres participants (la majorité) ont voulu tenter au moins une fois dans la semaine de s’en remettre aux mains de Laurence pour découvrir le bonheur de se détendre en profondeur.

Une des choses qui m’ont impressionnée durant cette semaine, c’est l’engagement de chacun. Ça se passe en juillet, à la montagne, il faisait un temps magnifique, ça sentait les vacances, mais tout le monde était là pour apprendre quelque chose, et la puissance de concentration, l’investissement physique et mental de chaque stagiaire a été pour moi source d’étonnement séance après séance, dans un groupe comme dans l’autre.

La journée de liberté durant laquelle une rando était organisée a été une réussite, due en grande partie à une météo magnifique, et pour le reste à la beauté du site traversé, le vallon d’Étache, avec plusieurs étages de randonnée: le fond de vallon pour les promeneurs, le plan des eaux pour les petits randonneurs, et le Gros Peyron pour les plus courageux. Cerise sur le gâteau, une stagiaire a accueilli tout le monde dans son chalet du Planay pour un repos mérité et une fraicheur bienvenue par cette journée très très ensoleillée.

Je retire de cette fournée 2015 un élément qui doit me donner à réfléchir: en ce qui concerne le groupe débutant, pas de souci, je pars du début et j’avance en m’adaptant aux possibilités du groupe. Pour le niveau 2 en revanche, les choses sont infiniment plus complexes et je m’interroge sur cette indication de niveau, justement: on n’est plus débutant, certes, mais… au dessus du débutant il y a bien des étages possibles, et il n’est pas facile de définir à l’avance ce que sera le programme ni les possibilités de chacun, et encore moins s’il sera possible de créer une homogénéité dans le groupe. Cela me pose un véritable cas de conscience pour les années à venir: faut-il limiter le niveau (et donc refuser éventuellement les inscriptions de musiciens « trop forts ») pour que personne ne s’ennuie? Evidemment, il pourrait y avoir un niveau 3… mais les journées ne sont pas extensibles…, ou alors il faudrait organiser un autre stage, avec uniquement un niveau 3…, c’est une solution à envisager, mais qui ne me séduit qu’à moitié. (à suivre…)

Pour conclure, j’ajouterai que la Salle des Fêtes de Bramans reste un lieu bien agréable pour travailler, que je suis très attachée à ce village et que j’espère bien pouvoir pérenniser ce stage encore de longues années.
Je remercie tous les participants sans lesquels ce stage ne pourrait pas non plus exister,et j’invite ces mêmes
participants ainsi que ceux des stages précédents, à commenter mon bilan, ce qui le complèterait de façon très efficace et constructive pour moi.

Merci d’avance et …. à l’année prochaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *