Archives de catégorie : …de tout et de rien!

Fin d’année

La dernière séance de travail de l’année est passée. C’était au CNSM de Lyon hier, et c’était intense, même si les étudiants étaient très peu (trop peu) nombreux.

Nous voici entrés dans ce qu’on appelle communément la « période des fêtes », que certaines personnes adorent, que d’autres détestent. Pour ma part, je les apprécie car elles permettent de retrouver des personnes de mon entourage familial qui se croisent rarement sur plusieurs jours. Mais il est vrai que c’est généralement peu reposant… (doux euphémisme!).

Je vous souhaite à tous, visiteurs de ce site, de très joyeuses fêtes de fin d’année, et une belle entrée dans la prochaine année, en espérant que ce monde de fous trouvera le moyen de s’apaiser un peu… on peut rêver, non?

Contrariété…. très contrariante!

J’ai appris il y a deux jours qu’on me supprime un gros stage dans la région Nord-Pas de Calais faute d’inscrits.
En même temps, ce stage devait se dérouler à Boulogne sur Mer, donc loin du centre de la région, c’est rien de le dire. Et quand on sait que les directeurs d’établissement demandent dans 99 % des cas à leurs enseignants d’assurer tout de même leurs cours après une journée de stage… on ne peut que comprendre qu’ils aient évité de s’inscrire sur un plan aussi galère.
En attendant je suis plantée, et ça ne m’amuse pas du tout. Sniffffff!

Petits bobos, (le retour)

Et voilà!
Je suis retournée au travail, avec une matinée de cours au CNSM, où j’ai été fort prudente, ce qui a engendré une séance plus tranquille que d’habitude. Mais en travaillant sur un seul sujet approfondi, j’ai constaté que c’est plus difficile pour certains étudiants que quand je navigue dans plusieurs rubriques.
Bref! J’ai été bien heureuse de les retrouver ces chers petits, et je suis surtout ravie de constater que je peux reprendre le travail sans (trop de) mal…

(Les petits bobos, suite…) Un grand mieux!

4 semaines et 2 jours;
C’est le temps qu’il aura fallu pour que je remarche « presque » normalement, quoi que pas à l’allure habituelle.
Une kiné super, des exercices adaptés, un repos forcé, il fallait tout cela.
De plus je peux à nouveau conduire, et Dieu que c’est bon de retrouver son autonomie.
Je reprends le boulot le 27 au CNSM de Lyon, et j’en suis ravie, car ça commence à bien faire. Je ne suis pas sûre de pouvoir faire de grandes prouesses physiques, mais je ferai de mon mieux.
Le seul vrai bénéfice sur cette histoire, c’est que j’ai bossé mon alto comme ça ne m’était pas arrivé depuis bien longtemps, et ça, j’ai beaucoup apprécié d’avoir tout mon temps pour le faire.

Les petits bobos…

Personne n’en est à l’abri, et surtout pas moi!
Lors de ma dernière journée de stage au Pôle Sup de Lille qui se déroulait le 12 octobre, alors que la séance se déroulait super bien, et qu’elle touchait à sa fin, j’ai eu la mauvaise idée de me lever de ma chaise de façon qu’on qualifiera d’un peu « tonique » (ceux qui me connaissent imagineront sans peine). Mal m’en a pris, car un quart de seconde plus tard j’étais foudroyée par un genre de violent coup de bâton sur le mollet, tel que je me suis écroulée, avec impossibilité totale de me relever.
Après les péripéties d’usage telles que pompiers, urgences lilloises, retour claudiquant sur Lyon le lendemain… il s’avère que je me suis déchirée le jumeau, muscle du mollet.
Tout cela n’est pas bien grave, si ce n’est que me voilà immobilisée pour quelques semaines. Après 18 jours, je peux à nouveau marcher sans béquilles en milieu sans risque (à l’intérieur), mais il semble que pour ce qui est de sautiller, courir, grimper…. il me faudra encore pas mal de patience.
Vais-je faire des séances de rythme sans bouger de ma chaise? Je ne sais pas si j’en serai capable!!!

Un lieu de discussion, d’échange?

Ce site est ouvert depuis.. un certain temps.

Le FORUM est donc ouvert depuis aussi longtemps.

Son succès est…. nul, je ne peux pas dire autrement.

À croire que rien n’intéresse personne dans les sujets que je propose. Pourtant, quand on parle de F.M., de solfège, de rythme, d’apprentissage en société, bien des gens trouvent des tas de réflexions à formuler, des critiques, des commentaires…. que sais-je! Et là qu’il est proposé un espace d’expression, personne ne songe à partager son expérience, à faire part de ses coups de gueule, ou au contraire de ses coups de coeur…

Dommage!

Quoiqu’il en soit, si jamais il vous vient une fulgurante idée, je me ferai une joie de vous lire.

Mes activités « amateur »

Retraitée officiellement depuis un certain temps, je suis disponible pour retrouver une pratique instrumentale que j’avais totalement abandonnée (mis à part mes pianotages de cours de FM) depuis…. trop longtemps.

Je suis bienheureuse de m’être remise à l’alto…. même si les résultats ne correspondent  pas toujours à ce que j’aimerais entendre…

Continuer la lecture de Mes activités « amateur »

Les activités professionnelles de la saison 2014-2015

Les Stages:

en Rythmique Corporelle:

– Une session au Pôle Sup du Conservatoire de Lille en septembre et octobre

– Un stage de niveau 1 organisé par le CNFPT du Nord-Pas de Calais qui se déroulera à Roubaix en Janvier.

En pédagogie:

– un Stage intitulé « Comment mener une 1ère année de Formation Musicale » organisé également par le CNFPT du Nord Pas de Calais et qui se déroulera…. je ne sais pas encore où.

Les interventions régulières:

Au CNSM de Lyon:

Une série de 10 cours de 3h pour les chanteurs de 1ère année; ils couvrent la période de fin septembre à fin janvier.

NB: Ce cours est ouvert également aux instrumentistes qui le souhaitent.

Au CFMI de Lyon:

Une série de 6 cours de 3h pour les étudiants de 2e année répartis de fin février à fin avril.

 

L’association MusiCorpoRythme

Je ne vous ai pas présenté l’association MusiCorpoRythme.

Elle est née en Février, et je suis très fière de l’avoir fondée.

Pourquoi cette création? Parce que le stage d’été de Bramans avait besoin d’un cadre légal pour se développer, et que j’avais annoncé haut et fort que si le succès venait, je ferais les choses dans les règles. Le succès est venu, je n’ai donc plus eu le choix , et voilà!

L’objectif de cette association? Organiser des stages comme celui de Bramans si l’occasion m’en est donnée, et permettre à des structures amateurs qui n’ont pas les moyens d’embauche des grandes institutions de me faire venir quand même dans leurs murs pour des petits stages.

J’espère être capable de gérer comme il faut cette association, car les membres du bureau auront besoin d’être supervisés sans avoir à trop travailler pour que ça tourne.